Tout savoir sur la banque en Suisse

Consulter nos articles

La stabilité politique et le système de discrétion bancaire font la réputation et la popularité de la banque en Suisse. La neutralité de ce pays lors des deux Grandes guerres a également accru les capitaux étrangers. Ce qui a valu en 2003 une part de 14% du PIB pour son secteur financier. Pour nous permettre d'en savoir un peu plus sur le système bancaire suisse, nous allons voir ce qui rend ces banques attrayantes ainsi que la position internationale actuelle face au secret bancaire suisse ?

Les types de comptes bancaires proposés par les banques suisses

A l'instar de toutes les banques, celles en Suisse proposent un large éventail de comptes bancaires comme les comptes épargnes, les comptes de sociétés ou les comptes courants. Les modes de paiement sont également les mêmes, au comptant ou par virement. Une interface en ligne est également disponible pour la gestion du compte. Les titulaires des comptes ont néanmoins l'obligation de fournir l'origine économique des fonds ainsi que tous les documents justificatifs y afférents.

La clôture des comptes se fait sans aucune restriction dans la mesure où les titulaires peuvent disposer à leur guise de leurs fonds. Néanmoins, des pénalités sont déduites sur ces derniers en cas de clôture de compte. Pour créer votre compte, vous pouvez aller sur place ou l'effectuer à distance. Les banques sont néanmoins tenues d'identifier les titulaires des comptes. L'authentification de ces identités est ainsi effectuée par une procédure dite « Due diligence ».

Il faut savoir que le montant minimum du dépôt initial en Suisse est de 10 000 à 500 000 euros, voire 1 000 000 d'euros, dans certains établissements. Pour la rentabilité du compte, aux yeux de la banque, ce solde minimum est garant de la tenue du compte.

Le secret bancaire des banques en Suisse

Le secret bancaire figure également parmi les raisons de l'attraction des clients vis-à-vis des banques en Suisse. Néanmoins, il faut savoir que le secret bancaire ne signifie pas la possibilité d'ouverture d'un compte anonyme. Le secret bancaire interdit tout simplement aux banques de fournir des renseignements sur les titulaires de comptes personnels aux gouvernements. La protection de l'identité du titulaire, via la numérotation du compte, est toutefois abrogée en cas d'activité criminelle, de délit d'initié ou encore de criminalité organisée.

Les garanties du système bancaire suisse

La place financière de la banque en Suisse n'est plus discutable due en majeure partie aux garanties qu'offre son système financier. Les experts financiers tels que Cyrille Vernes nous parlent de ce sujet dans des termes plus qu'éloquents. En matière de services, les banques suisses garantissent :

  • une gamme tournée vers l'internationale,
  • une meilleure opportunité d'investissement et d'épargne,
  • une possibilité d'ouverture de compte à distance

De plus, contrairement au système français, tous les dépôts sont garantis à hauteur de 100.000 CHF. Ainsi, en cas de crise ou de faillite de la banque, les titulaires de comptes seront remboursés à partir des versements du dividende de la faillite.

Les experts tels que Cyrille Vernes nous donnent leurs avis : les banques suisses n'agissent qu'en qualité d'intermédiaire, suivant le concept de mandat de conseil où le client est le véritable propriétaire de ses valeurs. La banque ne joue que le rôle de conseiller sur la gestion du compte.